La très petite et la petite hydroélectricité, un enjeu pour la bourgogne-franche-comté

 

La 8ème rencontre de l’hydroélectricité est officiellement programmée le mardi 5 octobre 2021. Tout est mis en oeuvre pour organiser l'évènement en garantissant la sécurité de tous et selon les mesures sanitaires qui s'imposeront et qui sont encore inconnues. Selon le protocole sanitaire, le nombre de place pourra être limité.
Les inscriptions débuteront mi-août 2021.

Propice au développement de l’hydroélectricité, la région Bourgogne-Franche-Comté comporte près de 235 centrales en exploitation pour une puissance de 524 MW et de nombreux sites continuent de se développer chaque année.
Le développement de l’hydroélectricité passe par la réhabilitation de centrales ou moulins ne produisant plus (y compris usage de forges, meuneries…), par l’optimisation des centrales existantes et l’équipement de seuils existants non valorisés. La prise en compte des enjeux environnementaux est primordiale pour obtenir une cohérence globale sur l’utilisation de la ressource.
 
Comme tous les ans depuis 2013, l'ADEME organise une rencontre annuelle sur l’hydroélectricité. Prévue initialement le vendredi 20 novembre 2020 puis reporté au 27 mai 2021, la 8ème rencontre de l'hydroélectricité est finalement reprogrammée le mardi 5 octobre 2021, à Beaune et réunira environ 200 personnes et une 20aine de professionnels de l’hydroélectricité !

Suite à la nouvelle programmation, les inscriptions des participants seront réouvertes quelques semaines avant l'évènement. Vous pourrez participer à cettre rencontre soit en présentiel soit en distanciel. Il faudra absolument vous inscrire dans les deux cas : en présentiel car les places seront limitées ou en distanciel pour pouvoir accéder aux liens de connexion depuis votre espace participant.

En savoir plus  Découvrir le programme

L'ADEME

À l’ADEME - l’Agence de la transition écologique -, nous sommes résolument engagés dans la lutte contre le réchauffement climatique et la dégradation des ressources.
Sur tous les fronts, nous mobilisons les citoyens, les acteurs économiques et les territoires, leur donnons les moyens de progresser vers une société économe en ressources, plus sobre en carbone, plus juste et harmonieuse. Dans tous les domaines (énergie, air, économie circulaire, gaspillage alimentaire, déchets, sols...) nous conseillons, facilitons et aidons au financement de nombreux projets, de la recherche jusqu’au partage des solutions. À tous les niveaux, nous mettons nos capacités d’expertise et de prospective au service des politiques publiques.

L’ADEME est un établissement public sous la tutelle du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.